Lexique :
(Ce lexique a été repris du site www.letabla.com qui a malheureusement disparu et sera au fûr et à mesure amélioré )
 
Alap     : Introduction (composée d'alap, Jod, Jhala) qui présente le  raga, et se joue sans accompagnement (tablas ou Pakhawaj).

Antara  : Deuxième partie d'une composition,  l'antara est composé de notes de l'octave supérieure. On ne l’emploie généralement que 2 à 3 fois lors d’une performance.
 
Anuvaadi : Les autres notes d'un raag autre que Vaadi and Samvadi.

Aroha   : Série  de notes ascendantes.

Asthayi : voir Sthayi.

Avaroha : Série de notes descendantes. 

Bandish : Composition constituée d'un texte, de notes et de la  rythmique.

Bayan (baa-ain) : Partie gauche de la paire de tabla qui se joue  avec la main gauche.
 
Bhava : Harmonie entre le vadi et le samvadi.
 
Bol : Mot, syllabe d'un texte. Ce sont aussi  les mots qui caractérisent les différents sons du tabla (TI, Re, ki, ...). Equivaut à une frappe. Langage de la main droite du sitar.
 
Dayan (daa-ain): Partie droite de la paire de tabla qui se joue  avec la main droite.
 
Dholak : Gros tambour cylindrique en bois, le dholak est utilisé en  Inde du nord comme instrument d'accompagnement.

 
Dhrupad : Style de  chant classique. C'est aussi le nom d'une composition dans ce style. 

 
Drut  : Tempo rapide.

Gamaka : Ornementation, c'est le son vibrant produit par les  chanteurs à l'aide du diaphragme.
 
Gandhar : Troisième note du  saptak, le Ga.

Gat : Thème.

Gharana : En Hindi le mot Ghar signifie "maison" et gharana se traduit littéralement par "tradition familiale". Une gharana est donc une école de musique généralement liée à une famille (de génaration en génération). Chaque gharana est  caractérisé par un style de chant, de jeu.
 
Harmonium : Ce n'est  pas un instrument natif de la culture musicale indienne. Apporté d'Europe au 19è  siècle, il a néanmoins rapidement trouvé sa place dans la musique  hindoustanique. Les musiciens indiens utilisent un harmonium  disposant d'un soufflet actionné à la main.
 
Grammaire : base du raag.
 
Jhala : Partie du Gat ou fin du Alap, se joue rapidement en suivant un rythme.
 
Jhap-tal : Tal de tabla de 10 temps  décomposés en 2+3+2+3 temps, utilisé pour les Khayal.
 
Jod : Partie  de l'Alap qui se joue entre l'alap et le jhala.
 
Jugalbandi : Duo de musiciens ayant des rôles égaux dans la  performance.
 
Kathak : Style de danse classique du Nord de l'Inde. 
 
Kayada : Forme importante d'improvisation d'un solo de tabla joué  en tempo moyenne vitesse.
 
Khali : Temps vide du tal.
 
Komal : Note bémol. On la souligne pour la différencier (Ex. : G ).

Laya : Tempo.
 
Lehra : Phrase musicale jouée par le sarangi ou l'harmonium  pour accompagné un solo de tabla.
 
Madhyam  : Quatrième note du  saptak, Ma.
 
Madhya laya : Tempo moyen.
 
Matra : Equivaut à un temps.
 
Midh (Meend) : Glissando.
 
Meend : Ornement/bend (5 notes sur 1 fret), les ornements et rythmes sont très évolués par rapport à la musique occidentale.

Mizrab : Plectre utilisé pour le sitar.
 
Mokam : Phrase pour clôturer l'Alap.
 
Mridangam : Très similaire au pakhawaj, il est joué en Inde du Sud.  C'est d'ailleurs l'instrument à percussion le plus utilisé en musique  carnatique.
 
Mukra : Mélodie jouée avant le 1ier temps fort. Exemple : dans le raagShiv Ranjani ce sont les notes entre le 12ième et le 1ier temps.

Nishad : Septième note du saptak, Ni. 

 
Nagara : Instrument à percussion en forme de chaudron,  d'environ 60 cm de diamètre. Le joueur frappe le nagara avec deux baguettes. On  le retrouve souvent comme accompagnement du shennai.
 
Pakad : Ensemble de courte phrase typique d'un raag.

Pakhawaj : Long  tambour de bois tenu horizontalement et frappé aux deux extrémités de diamètre  différent. Il est surtout utilisé en Inde du Nord dans le style drupad.

Palta (1) : Exercices vocaux ou instrumentaux basés sur les notes d'un raga.
        (2) : Variations  d'une Kayada jouée au tabla, à partir d'une phrase principale les bols sont  joués dans des ordres différents

Pancham : Cinquième note du  saptak, Pa.

Purvanga : Partie inférieure du saptak contenant les  notes Sa, Re, Ga et Ma.

Purvanga pradhn : Raga dans lequel  la partie inférieure du saptak domine.

Raga : Forme mélodique de la  musique classique Indienne constituée d'une échelle de notes, de phrases musicales l'identifiant et associée au rasa. (raag/rag/Raga). Pour Matanga Muni (écrivain indien 6ième-8ième siècle), un raag est ce qui colore l'esprit.
 
Rasa : Théorie  qui classifie les sentiments en 9 catégories élémentaires : Amour, humour(1),  pathétique, violence(2), héroïsme, terreur(2), puissance, horreur(2) et paix. [ (1)peu utilisé en musique (2)pas utilisé en musique]

Rela : Composition de tabla très rapide jouée lors d'un solo.
 
Rishabh : Seconde note du saptak, Re ou Ri.

Rupak-tal  : Tal de tabla de 7 (3+2+2) temps.

Sam : Premier temps  d'un cycle rythmique.

Samvadi : Consonante ou seconde plus  importante note d'un raga après le vadi. Appartient le plus souvent à la partie  supérieure du saptak.
 
Sandhi-prakash- raga : Raga-s associés à la jonction du  jour et de la nuit, aube et crépuscule.

Santoor : Instrument  originaire du Cachemire. Plus d'une centaine de cordes naturelles ou en métal  sont tendues sur une boîte creuse en forme de trapèze en bois. Elles sont  soutenues par une trentaine de chevalets. Il y a trois ou quatre cordes par  chevalet réglées sur la même note. Le joueur les frappe à l'aide de deux petits  maillets. Il joue assis, son instrument sur les genoux. La partie la plus large  est placée du côté du musicien.

Saptak : Groupe de 7 notes couvrant  une octave.

Sarangi : Instrument à cordes de la forme d'un luth se  jouant avec un archet. Il est souvent utilisé pour l'accompagnement vocal. Le  joueur utilise trois ou quatre cordes naturelles principales pour jouer la  mélodie et plusieurs dizaines en métal comme cordes de résonance. Il est souvent  utilisé comme instrument d'accompagnement aux côtés d'un chanteur. C'est un  instrument très apprécié car il s'adapte à beaucoup de styles musicaux et peut  produire une large palette de sons et de tons. Contrairement au violon, le  joueur ne pince pas les cordes avec le bout des doigts mais avec l'ongle ou avec  la peau qui se trouve au-dessus de l'ongle ! Il est utilisé en Inde du Nord.
 
Sargam : Terme désignant les 7 notes du saptak. Le nom est dérivé  du nom des premières 4 notes : sa re ga ma.

Sarod : Instrument à  corde sans frettes se jouant avec un médiator. Le corps du sarod, fabriqué en  teck, est incurvé et la caisse est recouverte par une peau de chèvre. Il y en a  quatre cordes principales et une quinzaine de secondaires.

Shadja : Première note du saptak, Sa.

Shehnai : Instrument à vent utilisé  en musique folk, classique et lors de cérémonies religieuses. Le shennai est une sorte de hautbois populaire disposant de deux anches. Il y a huit ou neuf trous.  Les sept premiers servent à jouer et les autres sont là pour le diapason. Il est  surtout utilisé en Inde du nord et le son qu'il produit est considéré comme de  bon augure. C'est pourquoi on le retrouve souvent pour les mariages. En Inde du  Sud, il est un peu plus long et est appelé nagaswaram.
 
Shuddha : Note non-altérée.

Sitar : Instrument à corde du type du luth dérivé  de la vîna. Il est fabriqué avec du bois de teck et il a six ou sept cordes  principales et une 11 à 13 cordes vibrant par résonance. Le joueur utilise  un mizrab pour jouer. Ravi Shankar a révolutionné le jeu du sitar et il a  popularisé la musique indienne dans le monde entier.

Shruti : Micros tons.

Sthayi : Première partie d'une composition composée  habituellement de notes du registre moyen, en dessous du Sa aigu.

Surbahar : Instrument à corde similaire au sitar mais de style Drupad. Se joue une quarte plus bas que le sitar (Sol#).
 
Svarupa : Voir "pakkad".

Swara : Note. 

Tabla : Paire de percussions utilisé en musique hindustani  constitué d'un bayan (ou duggi), gros tambour joué avec la main gauche, il a une  forme de chaudron et est en métal, et d'un dayan, petit tambour joué avec la  main droite. Il a une forme conique, presque cylindrique et est en bois. Le  tabla est composé de deux petits tambours d'environ 25 cm de haut. Le joueur les  frappe avec la base de la paume et avec le bout des doigts. Il peut ainsi créer  une grande variété de sons.

Tal : Cycle rythmique (taal/tal/Tala).

Tan : Figure mélodique très rapide jouée lors de performances  vocales et instrumentales (improvisation).

Tanpura : Instrument à corde du type du  luth jouée en pinçant les cordes à vide. Cet instrument est appelé tanpura en  Inde du nord et tambura en Inde du sud. Il dispose de quatre à six cordes. Il  sert surtout à assurer le bourdon lors d'un récital. Le bourdonnement induit  accompagne les performances vocales et instrumentales. Le tanpura mâle est accordé en Do# et le femelle en Si bémol. Petit tanpura utilisé pour le sitar et le grand pour le chant.

Tarana : Genre vocal basé sur le chant de syllabes, mots dans un rythme rapide. 

Tavil : Tambour frappé sur les deux côtés qui accompagne souvent le  nagaswaram. Le joueur le tient horizontalement. Le côté droit est frappé avec  les doigts recouverts de dé en métal, le côté gauche est frappé avec une  baguette. Des bandes de cuir entourent le tambour en son milieu et permettent de  régler la hauteur du son produit.

Tin-tal : Tal de tabla de 16  (4+4+4+4) temps.

Thaat : Il existe 10 gammes ou groupes (thaat) sur lesquelles se base la classification des raga. Le nom donné au Thaat correspond au nom du raag le plus important de ce groupe.

Thumri : Genre vocal et  instrumental semi-classique.

Tihai : Série de notes ou de bols  jouée trois fois en fin de cycle rythmique qui se termine sur le Sam. 

Tivra : Une dièse.

Vadi : La sonnante ou la plus  importante note du raga.
 
Vilambit : Tempo lent par opposition à Drut.